Qu'est-ce que le SMD3 ?

Le SMD3, Syndicat Mixte Départemental des Déchets de la Dordogne, est une collectivité territoriale créée par arrêté préfectoral du 22 décembre 1995 afin de mettre en œuvre le plan départemental de gestion des déchets ménagers et assimilés de la Dordogne. 


Adhérents

Le SMD3 est constitué de 15 structures de coopération intercommunale, qui ont la responsabilité de la gestion des déchets (collecte, traitement, déchèteries). 
Suite à la loi NOTRE, le périmètre de certaines de ces collectivités a évolué : le SMCTOM Montpon -Mussidan, le SMBGD (Syndicat Mixte du Bergeracois pour la Gestion des Déchets) et le SYGED Bastides Forêt Bessède ont été dissous. Les intercommunalités qui les constituaient ont transféré l’ensemble de la compétence déchet au SMD3 et font aujourd’hui partie des secteur 6 (antenne de Montpon-Mussidan), 5 (antenne de Bergerac) et 4 (antenne de Belvès). 
Le SMD3 couvre la quasi-totalité du département de la Dordogne : 497 communes, une population de 399 396 habitants. 


Compétences et missions
Transférer, transporter, traiter, valoriser

Le SMD3 est responsable de la création et de la gestion des infrastructures de transfert, de transport et de traitement des déchets (centres de transfert, centres de tri, installation de stockage des déchets non dangereux…). Pour traiter les déchets, l’accent est mis sur leur valorisation : réutilisation, recyclage, compostage… 

Afin d’adapter le résultat du ramassage aux modes de traitement disponibles dans ses installations, le SMD3 coordonne les différentes collectes sélectives mises en place par ses adhérents sur l’ensemble du territoire. 

Le SMD3 assure également la gestion de filières de traitement des déchets spécifiques à l’échelle du département, pour le compte de ses adhérents (par exemple, le bois – énergie). L’équité de service sur l’ensemble du territoire départemental est un des axes fondamentaux de la politique du SMD3, elle se fait par la mutualisation des coûts pour les adhérents. 
Pour assurer ses missions, des équipements modernes et adaptés, limitant au maximum les tâches difficiles pour les personnels, ont été mis en place. 
L’Observatoire Départemental des Déchets de la Dordogne (ODD24), créé en 1997, permet au SMD3 d’assurer le suivi statistique des productions de déchets de ses adhérents. 

Enfin, le SMD3 exerce des compétences facultatives pour le compte de ses adhérents qui en font la demande : 
• Accueil de déchets professionnels dans ses installations 
• Gestion des bas de quais des déchèteries 
• Construction et/ou exploitation des déchèteries 
• Collecte des déchets 
• Communication locale


Vers l’éco-citoyenneté 

Le SMD3 participe activement à la prévention de la production de déchets et au tri. À toutes les étapes de la chaîne, il informe et sensibilise aux démarches écologiques et économiques, le but étant d’arriver à généraliser les comportements éco-citoyens. 


Quelle vision pour l’avenir ? 

Au-delà d’une gestion quotidienne, le traitement des déchets doit s’anticiper sur le long terme. 
La loi de transition énergétique impose, à l’horizon 2025, de réduire de 50% la part des déchets ménagers et de 10% l’ensemble des déchets. Ce défi majeur se prépare loin en amont et nous fixe des objectifs ambitieux pour la réduction de la quantité et de la nocivité des déchets. Citoyens, entreprises, territoires, pouvoirs publics, tout le monde est concerné par l’avenir de la croissance verte. Le SMD3, à travers ses missions, y prend une part active et prépondérante.