24/11/2020

Monsieur le Préfet de la Dordogne demande à tous les détenteurs de volailles non professionnels (basses-cours) d’assurer soit la claustration des animaux, soit leur mise sous filet(s).

Compte tenu du risque d'introduction du virus de d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) via l'avifaune sauvage sur le territoire national, le Ministre de l'Agriculture a décidé de relever le niveau de risque de "négligeable" à "modéré" sur l'ensemble du territoire national, et de relever le niveau de risque de "modéré" à niveau "Elevé" dans 46 départements.

La Dordogne reste pour sa part aujourd'hui encore au niveau "Modéré", sauf sur 37 communes situées en Zone à Risques Particuliers, dont Lalinde. (vallée de la Dordogne)
L’élévation du niveau de risque induit l’application de mesures de prévention règlementées. La DDCSPP a également informé les éleveurs professionnels de l'obligation de mettre en place ces mesures.
L'objectif est d'empêcher les contacts entre les oiseaux domestiques et ceux de la faune sauvage.

Le Maire,
Jérôme BOULLET

En sus de l'obligation de confiner les volailles ou de mettre en place des filets de protection, il est maintenant demandé aux détenteurs de bien vouloir les déclarer en Mairie, soit en téléchargeant la fiche de recensement ci-jointe, soit en se présentant à l'accueil de la Mairie pour rédaction et dépôt de cette même fiche.
Plus de renseignements sur : 
Tout ce qu'il faut savoir sur l'influenza aviaire | Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation​​​​​​​

influenza aviaire 1.PNG
influenza aviaire 2.PNG
influenza aviaire 3.PNG

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.